[SHOW] Soins et condition

Comment est jugé le dernier point lors des shows : soins et condition? 

La plupart des points sont donnés sur des critères précis : le type et la morphologie, la couleur, le poil, le marquage…  Cependant, il y a des points, même s’ils sont moins nombreux, qui peuvent faire toute la différence entre un premier et un deuxième prix, ou entre gagner et perdre, voire être disqualifié.

Ces points sont situés dans « soins et conditions ». Selon le pays où l’animal est jugé, et selon le juge, le nombre de points attribués dans cette catégorie, et la façon dont ils vont être répartis, va fluctuer. Cependant, de manière général, c’est l’aspect de l’animal qui va là être jugé, et les soins qu’il reçoit au quotidien.

A quoi voit-on les soins reçus ?

L’animal doit donc être en bonne santé, cela va de soi, sans parasites, sans trous dans le pelage. Les yeux, le nez et les orifices génitaux doivent être propres. Mais globalement, un animal qui reçoit une bonne alimentation est mieux proportionné (muscles/graisse/os/taille générale), a le poil plus brillant et bien serré, a les yeux vifs. Un animal mal nourri peut aussi se voir au niveau de la couleur (ce qu’on appelle parfois la « rouille », des décolorations dues à des carences. Les animaux gardés dans des cages toujours propres ont également le poil plus beau.

Blessures

Bien que certains animaux soient grégaires, et qu’il est normal d’avoir l’installation d’une hiérarchie, on estime qu’un animal ne doit pas présenter de blessure quelle qu’elle soit. Selon la gravité, l’animal peut perdre des points, ou être déclassé. Chez les rats et souris, on voit parfois un morceau d’oreille mordu, un bout de queue coupée, une blessure quelconque, souvent à l’arrière-train.

Ces blessures doivent évidemment être totalement cicatrisées pour que l’animal aille sur les bancs de show, elles doivent être invisibles ou presque pour que l’animal ne soit pas disqualifié.

Sur place

Pensez à donner de l’eau à l’animal durant la journée du show, en fournissant par exemple un morceau d’endive ou de carotte. En effet, une déshydratation se voit très vite lorsque le juge manipule l’animal, et l’animal peut être disqualifié, et vous pourriez bien recevoir un blâme (on ne laisse pas l’animal sans eau toute une journée !). Vous n’êtes pas, en général, autorisés à vous approcher des boites pendant le jugement, ce qui signifie que l’animal doit avoir sa source d’eau dans sa boite. Un biberon est rarement accepté, par soucis de facilité.

Manipulation et comportement

Dans la plupart des pays, il faut que l’animal puisse être facilement manipulé dans tous les sens pour être jugé.

Certains sont plus sévères et refusent de juger un animal trop rapide ou peureux, d’autres se contentent d’enlever des points.

Dans son standard, l’A.F.A.R. accorde une importance au comportement, l’animal doit être calme et se laisser faire (en tenant évidemment compte du facteur stressant de l’exposition), on doit pouvoir interagir avec lui. Une morsure sera souvent très pénalisée, pour l’A.F.A.R. c’est un motif de disqualification (sauf si le juge estime que c’est de sa faute).

Se préparer

Habituez votre animal aux manipulations, faites-le régulièrement, et surtout faites-le faire par d’autres personnes, qu’il connaît, et qu’il ne connait pas. Regardez ses dents, ses pattes, sa queue, soufflez pour examiner le pelage à rebrousse-poil. Tenez-le en place, et habituez-le à rester calme (cela s’apprend, avec des friandises notamment).

Examinez votre animal régulièrement, qu’il soit jugé ou non, cela permet de vérifier les parasites et autres maladies. Examinez-le un mois avant le show pour voir s’il n’y a aucune carence de visible, et s’il ne s’est pas blessé. Ré-examinez-le le soir d’avant pour un dernier check-up. Si l’animal présente un soucis, ne le mettez pas en show.023

Laisser un commentaire