Bien voyager avec sa souris

Bien voyager avec sa souris

Votre animal préféré doit se rendre chez le vétérinaire ?
Vous passez votre week-end chez un ami et n’avez d’autre choix que d’emmener votre souris avec vous ?
Nous serons tous confrontés un jour ou l’autre à ce type de situation : je vous propose d’évaluer les possibilités qui nous sont offertes pour faire voyager au mieux notre Souris. Si son bien-être reste votre priorité, elle n’en souffrira pas.

Il existe 2 types de contenants pour nos petits rongeurs :

La cage de transport
Le panier de transport

Melba semble apprécier sa cage de transport.

Chinchilla connait bien le panier de transport, pour avoir fait plusieurs visites chez le vétérinaire.

1) La cage de transport :
Plusieurs fabriquants proposent désormais des cages de transports adaptées aux petits animaux. (taille: environ L 25 X l 20 cm).
C’est l’équivalent en miniature des cages traditionnelles, avec tout le confort nécessaire : biberon, roue, mangeoire « encastrable ».
Réalisées à la fois en plastique transparent et en métal (barreaux), elles permettent de surveiller la souris à l’intérieur et protègent partiellement l’animal des courants d’air.

2) Le panier de transport :
Aucun équipement complémentaire n’est proposé. Leur taille est variable : mieux vaut acquérir un modèle pour cobaye ou lapin, qui permettra à votre souris d’évoluer dans plus d’espace. Le panier se ferme généralement par le dessus, et se compose exclusivement de plastique. Il est assez mal ventilé, et la souris ne peut pratiquement pas regarder à l’extérieur.
Les biberons ne peuvent s’ajuster sur ce type de contenant.

Précautions à prendre lors du transport :

* Prévoir quelque chose à grignotter pour votre souris (quelques graines, un petit morceau de pain dur, etc…). Cela l’occupera pendant le trajet.
* Tapisser le fond du contenant avec une litière adaptée, au besoin lui mettre un peu de sa propre litière « souillée » afin qu’elle reconnaisse son odeur et qu’elle ne stresse pas trop.
* S’il pleut ou vente, penser à protéger la cage de transport avec un petit plaid ou une couverture, avant d’accéder à la voiture.
* La climatisation du véhicule sera coupée, afin d’éviter tout problême respiratoire éventuel (coups de froid).
* L’hiver, placer la cage de transport sur une bouillote,et dans un sac, que l’on prendra soin de laisser partiellement ouvert afin que l’air circule.
* Le contenant sera placé sur le sol de la voiture, bien calé, afin d’éviter une chute accidentelle lors du freinage.
* Si le trajet s’effectue en été, on protégera la cage de transport des rayons du soleil avec un linge fin (torchon).
* S’il fait vraiment très chaud en voiture, on placera au fond du contenant de transport un carreau de faïence, ou une petite bouteille d’eau froide bien fermée, pour que le souris puisse réguler sa température.
* Si le contenant est un panier de transport, on placera une belle tranche de comcombre ou pastèque à l’intérieur, afin que la souris ne se déshydrate pas (les biberons ne s’adaptent pas à ces paniers).
* Si le contenant est une cage de transport, on vérifiera que le biberon soit rempli et ne fuit pas. La mangeoire doit être accrochée pour éviter tout choc avec votre souris.

Dans tous les cas, l’acquisition d’une cage ou d’un panier de transport s’avèrera doublement utile :
non seulement vous vous en servirez pour véhiculer votre souris, mais aussi lorsque vous nettorez la cage où loge votre protégée.
Un panier de transport peut également servir de cage d’isolement pendant quelques jours en cas de problême.

Bon voyage, ainsi qu’à votre Souris !

Mrs Gruyère

Les commentaires sont clos.