Hamster : le bon choix?

Le positif :

 

Le hamster est amusant à observer. C’est un grand acrobate qui aime faire de drôles de figures. De plus, son aspect d’ourson le rend vraiment adorable. L’observer faire sa toilette est un vrai délice.

C’est un animal qui ne prend pas beaucoup de place, juste celle d’une cage convenable et d’un petit parc. Le temps qu’on doit leur consacrer n’est pas non plus énorme: environ une à dex heures par jour suffisent.

 Le négatif :

Ce n’est pas un animal qui réclame de l’affection. Sa plus grande occupation est d’essayer de trouver la liberté et ensuite de manger. Les balades sont faites pour se dégourdir les pattes et non pour être cajolés. Il s’agit réellement d’un animal à observer.

Il a une durée de vie relativement courte, entre 1.5 an et 3 ans. Il est parfois difficile d’expliquer à des jeunes enfants pourquoi leur animal est mort si tôt…

Le hamster vous convient-il ?

Il faut avant tout prendre en compte son rythme de vie. C’est l’animal idée pour la personne qui travaille et qui sera ravie de pouvoir le laisser toute la journée sans qu’il s’ennuie et le retrouver le soir… Il s’éveillera vers 18h00, juste que vous rentrez à la maison. Pour les enfants, cela est moins conseillé. Ils n’en profiteront que très peu, surtout les plus jeunes. En général, les hamsters se lèvent définitivement vers 20h/21h. On les voit passer le bout du nez plus tôt mais ils retournent ensuite se coucher. Le matin, si vous partez assez tôt, vous pourrez également en profiter un peu. Mais les enfants qui partent pour l’école vers 8h ne le verront que très peu.

Et avec les enfants ?

Comme je l’ai dit plus haut, il a différents facteurs qui jouent, comme l’heure de réveil du hamster qui ne correspond pas nécessairement à celle de l’enfant. Même si les plus jeunes raffolent des hamsters, il faudra veiller à ce qu’ils les manipulent correctement sans quoi ils pourraient leur faire mal, le hamster pourrait alors mordre. Ce sont donc des animaux à déconseiller aux enfants turbulents. De plus, les cris ou les courses poursuites autours de la cage vont stresser l’animal qui risque alors de devenir agressif.

Article de la Hamster’opédia.

Les commentaires sont clos.