Le lemming des steppes

Sa morphologie

Le Lemming des Steppes (Lagurus Lagurus) est un petit rongeur venant d’Asie. Morphologiquement, il ressemble assez au hamster russe, de la même taille, et avec la même queue courte et poilue. Il possède par contre une ligne noire le long du dos, qui se distingue bien parmi ses poils gris-bruns.

Son régime alimentaire

A l’état sauvage, on le trouve dans des terriers dans les pâturages et les champs, se nourrissant de racines, d’herbes et d’un peu de graines. La particularité de son régime alimentaire réside dans le fait qu’il ne métabolise pas les glucides. Il ne consomme rien de sucré à l’état sauvage, et cela doit rester le cas dans la nourriture qui lui est apportée en captivité, sous risque de le voir développer des pathologies proches du diabète.

Son mode de reproduction

Dans la nature, ce petit mammifère est mature sexuellement à l’âge de 3 à 6 semaines. Il peut se reproduire toute l’année avec un pic entre avril et octobre.  La gestation dure en moyenne 18 à 22 jours. Les petits naissent au nombre de 4 à 10 en moyenne et sont sevrés vers l’âge de 3 semaines.

Picture11

Avoir des Lemmings chez soi

Outre la difficulté d’en trouver à adopter, il faudra prendre en compte certaines données : son alimentation spécifique (pas de glucides), une vie en groupe de plusieurs individus (6 à 8 environ), et son espérance de vie courte (24 mois maximum en général)…

Si malgré ces inconvénients, vous tombez sous le charme de cette petite boule de poils, sachez aussi qu’il ne vous faudra pas de Certificat de Capacité pour en détenir, mis à part si votre colonie dépasse les 40 individus.

En Belgique, cet animal est interdit à la détention.

Picture14

Son caractère

Le Lemming est un petit compagnon très vif et curieux, que l’on prend plaisir à observer creuser ses galeries et évoluer au sein de son environnement, et parmi les siens. Il reste très facile à apprivoiser, dans la mesure où l’on prend le temps de faire connaissance avec lui et que l’on respecte son mode de vie. Ni vraiment nocturne ni diurne, le Lemming alterne plutôt les phases d’activité avec les phases de sommeil, lors de cycles de quelques heures. Une fois qu’il a appris à vous connaître, il se laisse manipuler facilement, et ses morsures ne sont pas bien redoutables.

Picture12

Une alimentation maison

Au vu de son intolérance aux glucides, il est important d’être vigilant quant aux graines mises à disposition du Lemming. Hormis cela, le nourrir n’est pas un casse tête : de l’herbe fraiche (pour l’usure des dents), du foin à volonté et des mélanges de graines.

Pour ces derniers, puisqu’il reste assez compliqué de trouver des mélanges spécifiques pour Lemmings, il est possible d’utiliser un mélange pour hamster russe (en enlevant les graines trop riches telles que le tournesol ou le maïs) couplé à un mélange pour perruches (attention aux graviers que peuvent contenir certains mélanges pour oiseaux).

Attention, vous ne devez pas donner de friandises à vos Lemmings, hormis quelques petits morceaux de légumes ponctuellement.

Picture10

Un environnement adéquat

Pour loger les Lemmings, le mieux est d’utiliser un terrarium. En effet, les cages habituelles ont les barreaux trop écartés et/ou ne permettent pas assez de hauteur pour qu’ils puissent creuser leurs galeries.

Le terrarium est rempli d’une très épaisse couche de litière (chanvre de préférence ou copeaux de bois non résineux dépoussiérés) à laquelle on ajoute une couche de foin (à changer régulièrement pour éviter les moisissures).

Il n’est pas nécessaire de couvrir le terrarium, pour une meilleure circulation de l’air et parce que le Lemming ne sait pas sauter bien haut…

Côté accessoires, on peut rajouter dans le terrarium tunnels, maisons, etc… Tout accessoire ne nécessitant pas de sauter, sinon il ne sera pas utilisé. N’oubliez pas le biberon et la mangeoire !

En ce qui concerne l’entretien de l’habitat, les Lemmings produisant peu d’excréments au vu de leurs tailles, il suffit de changer la litière une fois par quinzaine et de nettoyer les parois à l’aide de vinaigre blanc. Les accessoires quant à eux doivent être nettoyés plus souvent et les biberons et mangeoires lavés quotidiennement.

Picture13

Article de Lau De Paepe

Photos de Lau De Paepe et Aurélie Dengis

 

Sources :

http://www.lespetitesbetes.com

http://www.theoraux.fr

 

Les commentaires sont clos.