Génétique des yeux rouges et rubis

Les facteurs pp (pink eye) et rr (ruby eye) chez les rats

Les deux gènes quand ils sont représentés de façon récessive, donc rr et pp ont une influence sur la formation des pigments noirs dans tout l’animal dès le début de la  période de croissance  des poils.

La formation de certains produits chimiques est empêchée par les facteurs pp et rr  par quoi l’eumélanine, qui est responsable du pigment noir présent dans les poils et les yeux,  sous forme de pigments ne parvient pas ou peu dans les poils et les yeux.De ce fait, les yeux deviennent transparents et on peut alors apercevoir les vaisseaux sanguins, ce qui donne des yeux rouges..

Chez le pink eye dilution ou la « dilution à oeil rose », la formation de mélanine dans les mélanocytes est en grande partie bloquée par l’interférence de l’enzyme tyrosinase.   La forme du pigment est changée de ovale à une forme irrégulière.

Lors de la présence des facteurs pp dans les poils, la formation de la phéomélanine est peu ou pas du tout entravée, l’animal semble ainsi plus ou moins jaune clair.

Chez les ruby eye dilution ou la « dilution à oeil rubis » la structure des pigments est changée de ovale à plus ou moins ronde.  La couleur noire devient ainsi de couleur approchant de la couleur ardoise (ou « mink).

Chez les yeux rubis la formation des pigments est réduite, mais pas totalement éliminée, ainsi les yeux semblent d’un rouge plus foncé que les yeux roses.

Comme les yeux sont formés de  la même matière que les poils ( les yeux sont à l’origine des poils modifiés), ils ont la même structure.  Dans les yeux se trouvent des mélanocytes qui sont responsables de la formation de pigments.

Le terme argenté provient du mot « argent » parce que les pointes des poils, qui chez l’agouti sont de couleur noire à brun très foncé, ne contiennent pas de pigments dans ce cas-ci, d’où on ne voit que la couleur de la kératine, ce qui nous semble argenté.  Vers la fin de la formation des poils, l’eumélanine est à nouveau formée ce qui est visible dans la sous-couleur bleue de ces animaux pour le reste jaunes.

Comme on peut le remarquer, les facteurs pp et rr ne sont pas des allèles, ce ne sont donc pas des variantes du même gène, vu qu’ils se cartographient à des positions différentes sur le 7éme chromosome.

Eddy Van Hoorebeek
Ancien article Rodent ASBL

Les commentaires sont clos.