Le Grand Hamster d’Europe (d’Alsace)

Cricetus cricetus, le Grand Hamster, appelé Hamster d’Europe ou Hamster d’Alsace fait partie de la famille des Cricetidae / Muridae.

Photo issue du site :  http://www.vsguntramsdorf-hauptstr.ac.at

Photo issue du site :
http://www.vsguntramsdorf-hauptstr.ac.at

Répartition: comme son nom l’indique, ce Hamster se répartit principalement en Europe de l’Est bien qu’il puisse atteindre l’Asie.

Morphologie: ce hamster est de taille assez importante par rapport à ses « cousins » que nous trouvons dans nos foyers. Il peut atteindre 30 cm queue comprise et peser jusqu’à 500g ! Il présente un poil ras, brun avec des zones blanches sur le corps, son ventre est noir. Ses oreilles développées lui permettent de repérer ses prédateurs facilement. Il dispose d’un corps trapu, ainsi que de courtes et puissantes pattes. Il peut vivre environ 4 ans.

Alimentation: le hamster a une alimentation d’omnivore, bien que les végétaux (racines, bulbes, plantes, …) représentent 80% de son alimentation. Celle-ci est agrémentée de petits rongeurs et divers insectes.

Comportement: comme la plupart des hamsters, Cricetus cricetus est solitaire. Les individus ne se rencontrent uniquement pour s’accoupler. Cet animal est très territorial et il chasse rapidement les intrus avec des morsures si nécessaire. Il est essentiellement nocturne et sort donc de son terrier la nuit, bien qu’il puisse se réveiller parfois en journée.

Il hiberne pendant environ 4-5 mois, de septembre-octobre jusqu’à mars.

Habitat: le hamster habite des terriers qui peuvent atteindre 2 mètres de profondeur. Les terriers comportent plusieurs chambres et sorties destinées à diverses fonctions mais tous auront une sortie accessible en pente douce et une sortie verticale. Il vit généralement près des cultures, principalement des champs céréaliers.

Reproduction: le hamster se reproduit durant la période estivale, de mai à août. Durant ce temps le mâle cherche des partenaires pour s’accoupler. Il est ensuite chassé par la femelle. Après 21 jours de gestation, elle élève seule les petits pendant 21 jours également. Les jeunes hamsters sevrés quittent alors le nid maternel pour se lancer dans la vie!

Un rongeur de compagnie?

Photo issue du site : http://www.deutschewildtierstiftung.de

Photo issue du site : http://www.deutschewildtierstiftung.de

Législation

Les Hamsters d’Europe ne sont pas considérés comme des animaux domestiques au niveau international et sont donc considérés comme sauvages. La législation diffère selon les pays et il faut une autorisation spéciale pour en détenir. Aux Etats -Unis, le permis est délivré par l’United States Department of Agriculture et en Europe par des permis ou des certificats de capacités (espèces non domestiques).

Détention

Des scientifiques, des zoos et quelques élevages agréés en détiennent. Les premiers afin d’étudier la race et d’organiser son sauvetage, mais aussi à des fins d’expérimentation. Les zoos et élevages afin de préserver la race, de faire de la prévention et de relâcher des animaux dans la nature.

Il faut savoir que les Hamsters d’Alsace ne sont pas idéaux pour l’élevage, celui-ci s’avérant très complexe. La reproduction est difficile, le nombre de portées et de descendance est faible. Ce sont des animaux qui ont des besoins spécifiques surtout en matière d’habitat. Avec leurs bonnes dents, ils peuvent ronger du béton sans problème ce qui demande des infrastructures particulières! De plus, peu habitué à l’homme, il garde son tempérament peureux et territorial, et peut se montrer très agressif.

Ventes illégales

Il existe un marché noir des Hamsters d’Alsace, celui-ci étant principalement développé en Europe. Ces hamsters que l’on peut apercevoir dans des foires, animaleries ou marchés sont vendus comme de gros hamsters dont la détention est légale. Ces animaux proviennent pour la plupart de la nature ou d’élevages illégaux. Ces ventes posent problème, bien que leur nombre soit minime, car les animaux développent des traumatismes et pathologies en raison de leurs conditions de vie: problèmes comportementaux, agressivité, consanguinité, … ce qui pousse les acheteurs à les libérer. Si ceux-ci survivent, ils pourront avoir des portées présentant des fragilités qui feront apparaître un appauvrissement du capital génétique du hamster sauvage. A force, cela peut entraîner une baisse de la population également.

La protection du Grand Hamster

Le Grand Hamster est actuellement en grand danger, bien que classé en préoccupation mineure (LC) par le statut de conservation IUNC.

La protection du hamster au fil du temps

Le hamster n’était pas si rare il y a encore quelques années et il a même été considéré comme nuisible, notamment dans les années 1950, où la Russie ainsi que l’ex-RDA (Allemagne) en ont capturé plus de 28 millions!

C’est à partir des années 1960, que la population des hamsters a commencé à décliner, pour plusieurs raisons, notamment suite à une campagne d’éradication visant à protéger les cultures. Malheureusement, ces campagnes accumulées aux problèmes des produits chimiques qui les tuent et autres dégradations de la nature font aujourd’hui du Hamster d’Europe une espèce rare et en danger!

Considéré comme une espèce protégée par la France grâce à l’arrêté du 17 avril 1981, son nombre n’a cessé de décliner jusqu’en 1990 , date à laquelle la situation devient très critique. En effet, il aurait pu disparaître de l’Alsace si des associations n’avaient pas réagi, alertant et sensibilisant l’opinion.

En 1992 il est inscrit à l’annexe IV de la Direction de l’Union Européenne, annexe des espèces [,,,] d’intérêt communautaire qui nécessitent une protection stricte.
En 1998, la région flamande de la Belgique procède à un financement pour une cartographie de la population de hamster.

En 2002, il est inscrit à l’annexe de la Convention relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l’Europe. La même année, un plan de restauration par un programme de réintroduction est mis en place aux Pays-Bas.
Entre 2000 et 2004, un plan national d’action français est instauré afin de sensibiliser l’opinion.

En 2007, le nombre des hamsters en France est au plus bas: 161 individus vivent encore d’après la commission, dont 68 en Alsace. Heureusement, la population ré-augmente doucement actuellement.

En 2008, la Commission Européenne rappelle à l’ordre la France car celle-ci ne protège pas assez le Hamster d’Alsace.

En 2009, le hamster est considéré comme un des mammifères les plus rares d’Europe!
Entre 2007 et 2011, un second plan d’action national français est mis en place, afin d’assurer à long terme un avenir au hamster, par le suivi des populations, la sensibilisation, et d’autres actions visant à assurer sa protection.

Situation et survie du Grand Hamster en 2012

Actuellement, même si le nombre global des hamsters augmente petit à petit, la situation reste critique et la population en Alsace a tendance à baisser. De nombreux débats ont abouti à des actions de sauvegarde. Un troisième plan d’action est mis en place en France (2012-2016). Un lâché de hamsters provenant d’élevages a aussi eu lieu dans le but de favoriser leur reproduction.

A noter que les plans d’actions nationaux sont émis par la DREAL: Direction Départementale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement.

Quel futur pour cette espèce?

La situation n’est actuellement pas favorable à ces hamsters, malgré les nombreux efforts réalisés grâce aux associations pour améliorer les conditions de vie et de protection des hamsters. Peut être, lorsque les mentalités évolueront, les hamsters repeupleront l’Europe. En attendant, il faut continuer à sensibiliser l’opinion, créer des actions, élever des animaux en captivité, afin de conserver à tout prix cette espèce en grand danger. La situation est critique, mais pas encore désespérée!

Pourquoi le protéger?

Les hamsters, comme tout être vivant jouent un rôle dans l’écosystème. Chaque espèce est un «élément» de survie pour une ou plusieurs autres espèces.

Ainsi, ce hamster permet une redistribution des graines de part son régime alimentaire: certaines graines germent dans ses réserves et d’autres peuvent, comme pour les oiseaux être disséminées par les excréments de l’animal. Il permet une régularisation de la population d’insectes et de petits rongeurs qui font partis de son régime alimentaire. Lui même est considéré comme une proie par divers prédateurs: oiseaux, canidés, ….

Il existe à ce jour beaucoup d’écosystèmes menacés par la disparition d’une espèce ou d’un déséquilibre des espèces.

Agir pour le hamster

Vous avez la possibilité d’agir pour le hamster d »Europe de différentes façons:

En France

Avec l’association «Le Groupe Hamster de l’ A.P.E.L.E. (Association pour la Protection de l’Environnement de Lingolsheim et Environs)», il vous suffit de contacter l’association pour connaître ses actions (souvent en Alsace) et y participer. http://www.hamster-alsace.fr/

En Belgique

Avec l’assocation Natagora «La nature avec vous», qui propose des actions pour ce Hamster. http://www.natagora.be/index.php?id=hamsters

Francophone

Plus généralement avec l’association AVES (Association de Protections des Espèces Menacées). http://archive.aves.asso.fr/spip.php et http://www.aves.be/

Vous pouvez signer et distribuer la pétition de l’A.P.E.L.E (ci-dessus)

http://www.hamster-alsace.fr/files/petition-hamster-2012.pdf et

https://www.lapetition.be/en-ligne/Sauvons-le-Grand-Hamster-d-Alsace-1481.html

Protéger le Grand Hamster c’est participer à la conservation des espèces et à la protection de la biodiversité nécessaires à la préservation de l’environnement pour nous mêmes et les générations futures.

Article par Lise COLIN

Laisser un commentaire