L’histoire de la souris domestique

Au commencement…

C’est à l’époque de la sédentarisation de l’Homme que son histoire et celle des souris se sont intimement liées.

En effet, lorsqu’ils ont appris à cultiver le blé et stocker le grain, la souris aura elle compris qu’il était alors plus simple de se nourrir à ses dépens ; c’est la naissance de la souris commensale de l’homme.

Bien que cette proximité soit plutôt vue comme un désagrément, il était inévitable qu’une souris soit un jour capturée et gardée. Cette première souris de « compagnie » était probablement Agouti (couleur sauvage), bien que les mutations de couleur soient courantes au sein de l’espèce Mus musculus.

Il arrive d’ailleurs que certaines mutations naissent spontanément à l’état sauvage, dont les porteurs ont été bien souvent capturés et étudiés.

La première référence…

Picture4En 1100 av. J.-C a été trouvé la première preuve écrite de l’existence de souris non typées sauvages au sein du lexique Chinois EhYah, qui a fait mention d’un mot que nous traduisons actuellement par « dominant spotting ».

Les archéologues ont d’autant plus découvert des vestiges égyptiens et autres artefacts datant de la même époque arborant des représentations de souris colorées.

Un autre document du temps de la dynastie des Han (80 av. J.-C) portait sur les souris dansantes (waltzing), décrites comme étant « jaunes ».

Entre les années 307 et 1641 ap. J.-C, la Chine portait un grand intérêt aux souris colorées. Si bien que durant cette période, il a été recensé plus de 30 captures de souris blanches à l’état sauvage. Il est également mentionné qu’en 1654, un prêtre bouddhiste chinois aurait emmené ses deux souris de compagnie (blanches aux yeux noirs, BEW) lors d’un voyage au Japon.

La première souris « fancy »

Ce n’est que pendant les années 1700 que l’histoire de la souris domestique commença réellement. Au Japon, elle connut beaucoup de succès en tant qu’animal de compagnie, mais également en tant qu’animal reproducteur dans le cadre de nombreuses recherches portant sur la production de nouvelles variétés.

Quelques 87 années plus tard, Chobei Zenya fit paraitre un écrit intitulé The Breeding of Curious Varieties of the Mouse, lequel contient de nombreux croquis, des précisions au sujet de programmes d’élevages, des conseils pour obtenir des variétés spécifiques et fait mention des variétés albinos, noir, BEW, champagne, chocolat, dove et broken marked.

La naissance du N.M.C.

Picture5A l’aube des années 1800, ces souris colorées commencent progressivement à se frayer un chemin en Europe, notamment au Royaume-Uni. C’est en 1877 que Walter Maxey adopta ses premières souris. Il est le fondateur du National Mouse Club (N.M.C.), officialisé en 1895 en Angleterre. Après avoir standardisé quelques variétés, le N.M.C. lança un premier Show en 1895 à Lincoln, qui aura été remporté par Ursula Dickenson avec une souris dutch.

C’est d’ailleurs pendant cette période que les théories de Mendel au sujet de la génétique furent redécouvertes par la communauté scientifique. Les souris domestiques – petites, faciles et économiques à maintenir, prolifiques – sont devenues d’excellents modèles pour la Recherche.

Le National Mouse Club existe toujours à l’heure actuelle, et a en outre fortement évolué grâce aux contributions de ses membres au fil des années. Ces 10 dernières décennies de sélection auront d’autant plus été profitables à la morphologie, mais également à la santé et au caractère.

Les souris aux États-Unis

L’histoire de la souris domestique aux Etats-Unis n’est pourtant pas tout à fait claire. Il semblerait que ses débuts soient imputables à la capture de souris sauvages, lesquelles ont été tenues en captivité en tant qu’animaux de compagnie. Malheureusement, il n’existe aucun document ne le prouvant.

Les laboratoires de Recherche Scientifique américains semblent être l’origine de la majorité des mutations génétiques apparues chez la souris domestique. Dans le cadre d’une adoption, les premiers ouvrages animaliers datant des années 1920 suggéraient de contacter un laboratoire local. Apparemment, un bon nombre de personnes qui ont élevé pour fournir les animaleries ont également fournit les laboratoires.

La première souris « fancy » aux Etats-Unis

Picture6Contrairement au Royaume-Uni, la première souris « fancy » aura fait son apparition aux États-Unis seulement dans les années 1950. L’American Mouse Club a alors été créé à l’image du National Mouse Club en Angleterre, fixant des Standards et organisant des Shows. Il sera finalement remplacé en 1978 par la Mouse and Rat Breeders Association. Et c’est enfin en 1983 que l’American Fancy Rat and Mouse Association (A.F.R.M.A.) vu le jour.

A l’heure actuelle, il existe de nombreux clubs aux États-Unis, et bien plus dans le monde entier !

La souris domestique en force !

Picture7Depuis ces 15 dernières années, la souris domestique a conquis de plus en plus de terrain en tant qu’animal de compagnie, mais aussi de bête de concours.

Il semblerait que beaucoup de terrariophiles craquent sur cet adorable petit rongeur, pourtant initialement utilisé pour nourrir leurs reptiles.

Les personnes disposant de moins de temps, peu de moyens et d’un espace limité se tournent d’ailleurs plus facilement vers la souris domestique, vue comme un compromis idéal.

La souris n’aura à ce jour jamais été aussi populaire, et il semblerait que cette tendance ne puisse que s’accentuer dans les années à venir !

The History of Fancy Mice (AFRMA), de Nichole Royez
Traduction et ajouts par Katheleen LEMAIRE


Laisser un commentaire