Le biberonnage des bébés chinchillas

Les chinchillas naissent tout formés : yeux ouverts, poilus, et pouvant courir, sauter : des répliques des adultes en miniature en fait.

Lorsqu’une portée s’avère nombreuse (plus de 2) ou que la maman chinchilla produit peu, pas de lait ou un lait de qualité insuffisante ou qu’elle décèderait malheureusement, il est possible d’aider, de sauver les bébés chinchillas en les allaitant artificiellement.

Quand et comment biberonner ?

  1. Perte de la mère ou absence de lait maternel. La seconde possibilité se détermine par la perte de poids des bébés dès les premières 24 heures, des tensions entre les jeunes et l’absence de « poches » sous les aisselles à l’amont des mamelles.  S’il n’y a pas une autre maman avec un seul bébé de quelques semaines (4 maximum) sous la main pour tenter une adoption, il est impératif de commencer sans attendre l’allaitement artificiel.
  2. Portée nombreuse. On dit d’une portée qu’elle est nombreuse lorsqu’elle présente plus de 2 jeunes (4 ou 5 maximum chez le chinchilla). Généralement, ils se chamaillent dès les premières heures suivant la naissance. Compte tenu qu’ils naissent avec des dents, ils peuvent donc très vite se blesser gravement au nez ou à la bouche pour la lutte des mamelles, au point de se tuer. Là aussi, dès les premières heures de vie, quelques gouttes à chacun de lait maternisé dilué permettra, quand bien même un biberonnage intensif serait peut être superflu par après, au moins de calmer les tensions des premiers instants de leur vie, et éviter les risques de blessures mortelles. Les tensions sont d’autant plus intenses qu’il y a une différence de poids (taille) entre les 3, 4 ou 5 bébés. Il faut donner quelques gouttes  à chacun, pas uniquement le ou les plus petits afin d’éviter que les gros n’éliminent les plus faibles. Les plus faibles, eux, auront besoin de plus que quelques gouttes ; probablement un biberonnage complet.
  3. Perte de poids des bébés sur plus de 2 jours consécutifs. Que ce soit au début de leur vie qu’au fil des semaines, jusqu’à l’âge de 10 semaines. Il est primordial de peser les bébés dès la naissance chaque jour à la même heure durant les 10 premières semaines  de leur vie pour détecter tout souci et intervenir à temps.

Comment s’y prendre ?

Ingrédients :

  • Lait maternisé en poudre : Milkodog, TVM, Royal Canin Veterinary,…
  • Eau très chaude mais pas bouillante
  • Probiotics en poudre : Avipro+, Rondeur Digest,…

Matériel :

  • Seringue sans aiguille :
  • 1ml pour les jeunes âgés de moins de 4 semaines
  • 5ml pour les jeunes âgés de plus de 4 semaines
  • Embouts pour vaccins nasaux chaton (facultatif)

Proportions : Une mesure de poudre de lait pour une mesure d’eau très chaude et une pincée de Probiotics, bien mélanger. Donner tiède, conserver le mélange au réfrigérateur maximum 24 heures après sa réalisation. Réchauffer les seringues emplies de lait dans une tasse d’eau très chaude (en trempant les seringues remplies de lait mélangé) avant de donner.

Fréquence :

De la naissance à 3 semaines :

  • Toutes les 2 heures, nuit et jour, pour les orphelins, ou les bébés ayant une maman sans lait.
  • Toutes les 4 heures, nuit et jour, pour les triplés, quadruplés,…

Cependant,  il se peut que ce biberonnage ne soit nécessaire que durant la première semaine de vie. En effet, la mère peut avoir une meilleure montée de lait par la suite et avoir  assez de lait à 4 mamelles au lieu de 2 voire exceptionnellement aux 6 mamelles existantes et les bébés refuseront après avoir bien bu en début de biberonnage, de déglutir le lait déposé goutte à goutte soudainement. Vérifiez toujours la présence des « poches » près des mamelles, sous les aisselles et la présence de lait bien blanc en les pressant délicatement.

Autre point important à vérifier : Si les mamelles sont blessées, rouges, enflées, que le lait qui s’en extrait est jaune ou clair, enlevez les bébés et passer à un biberonnage complet comme pour des orphelins. Il est normal que la zone autour des mamelles soit dépilée par contre.

DSC04197Quantité : Au début, 1ml maximum par prise, goutte à goutte (patience, et douceur car ils rechignent toujours au début) puis au fil des jours, jusqu’à 3-4ml par prise.

! Pensez à tenir les orphelins au chaud avec leur père (s’il les accepte) ou avec une bouillotte changée toutes les 4 heures.

De 3 semaines à 6 semaines : Toutes les 4 heures en journée et une fois la nuit pour tous les cas de figures.

Pensez à ajouter des granulés et du foin, ainsi qu’un biberon d’eau.

Quantité : 4 à 8ml par prise, avec possibilité d’installer un petit biberon de lait maternisé à la cage de bébés orphelins (sans adulte avec eux).

De 6 à 12 semaines : 4 fois par jour à volonté, avec possibilité d’installer un petit biberon de lait maternisé à la cage de bébés orphelins (sans adulte avec eux).

Précautions à prendre et conseils

A chaque étape, faire attention aux ‘fausses routes’ (avaler de travers) en allant doucement goutte à goutte et en veillant que les bébés déglutissent bien. Garder toujours un morceau de mouchoir en papier à portée de main pour essuyer le menton ou le nez si remontée involontaire.

Sachez aussi que pour aider vos femelles allaitantes, le fenouil séché (en herboristerie)  ou le Galactogyl (en Pharmacie) peuvent les aider à produire plus de lait et/ou du lait de meilleure qualité. Donner une cuillère à café par jour durant les 6 premières semaines après la mise bas peut s’avérer très utile.

Bonne chance et réussite à tous ceux qui devront un jour faire face à ce type de situation, cela vaut toujours la peine de lutter avec eux et les aider si nécessaire.

Article par Rosalie DECORTE

Laisser un commentaire