Variétés du chinchilla

Il existe une multitude de mutation chez le chinchilla que je vais vous présenter ici en essayant d’en illustrer le maximum avec des photos.

Le standard

Il possède une couleur grise, c’est la couleur du chinchilla à l’état sauvage. Sa fourrure peut aller du gris clair au gris très foncé. Son ventre est blanc, ses yeux sont noirs et ses oreilles sont grises. Son code génétique est pw/pw – pw/pw

   

Les Whites

Il existe plusieurs mutations à dominance blanche. Lorsque nous parlons de chinchilla blanc, nous faisons en général référence au White Mosaïc.

Il n’existe pas de chinchilla white homozygote pour la simple raison que ce gène est létal. C’est pour cette raison qu’il ne faut absolument jamais accoupler deux chinchillas à dominance blanche. Le fait de les accoupler comporte un risque non négligeable. En effet tous les embryons homozygotes ne se développeront que partiellement dans la matrice de la femelle et risque de provoquer une fausse couche ou bien de se transformer en lithopédion. Une telle chose peut provoquer la mort de la femelle.

Le gène white n’est pas un gène dominant mais co-dominant, cela signifie qu’il peut s’exprimer avec une ou plusieurs autres couleurs comme nous le verrons plus loin. Son caractère co-dominant fait que cette mutation est complexe car elle peut facilement dissimuler la présence des gènes velvet et ebony.

– Le White Wilson :

Il est apparut en 1955 en Californie au sein de l’élevage de Blythe Wilson. Ce chinchilla a donc une fourrure à dominance blanche qui peut être parsemé de poil ou de quelques tâches grises.

White Wilson : Aucun poil gris, fourrure uniformément blanche

White Mosaïc : Fourrure parsemée de tâches grises

White Silver ou Wilson Argenté : La couleur grise fait un léger voile sur la fourrure. Ses yeux sont noirs et ses oreilles sont grises.

Son code génétique est Wl/pw – pw/pw

– Le Pink White :

Le Pink White est un chinchilla qui a une fourrure blanche pouvant présenter des poils de gardes ou bien des tâches beige. Ce chinchilla existe en version hétérozygote (ici c’est le gène beige qui est hétéro) et en version homozygote (ici le gène beige est homozygote donc présent deux fois).

Un Pink White Hétérozygote aura les oreilles roses avec bien souvent des tâches brunes et les yeux rouges foncés, dit rubis.

Un Pink White Homozygote ou Almond Blossom aura également les oreilles roses mais sans aucune tâche, les yeux sont rouges claires avec un reflet bleutée, dit rosés.

Le code génétique du Pink White Hétéro est Wl/pw – Pw-pw
Le code génétique du Pink Wite Homo ou Almond Blossomest Wl/Pw – Pw/pw Pink

– Le White Ebony :

 

Il a un phénotype en tout point semblable à celui du White Wilson sauf que le gène Ebony est présent dans son génotype. En général il est possible de repérer un White Ebony par la présence de bottes sur les pattes avant. Mais comme nous l’avons signifié plus le caractère co-dominant du gène White peut dissimuler celui-ci. C’est pour cette raison qu’il est important de connaître les ascendants de votre animal.

Le White Ebony sera plus ou moins foncé en fonction du degré d’Ebony présent dans le génotype des parents.

Son code génétique est Wl/pw – E/pw

– Le White Tan

 

Tout comme le Pink White il existera en version Homozygote et Hétérozygote.

Le White Tan est en fait un Pink White qui cumule en plus le gène Ebony. La présence du gène Ebony se manifestera donc par la présence de « bottes ».

Un White Tan Hétéro aura pour code génétique : Wl/Pw – E/pw Un White Tan Homo aura pour code génétique : Wl/Pw – E/Pw

Il existe une grande variété de mutations à dominance blanche, nous pouvons encore trouver le white Velvet, le Pink White Velvet, le White Ebony Velvet, Le White Tan Velvet, le White Violet, le White Saphir, le White Ebony Violet, le White Ebony Saphir, le White Ebony Violet Velvet, le White Ebony Saphir Velvet, le White Tan Violet, …


White ebony violet velvet

Je tiens à rappeler qu’il ne faut absolument JAMAIS accoupler deux chinchillas présentant le gène white.

Les Beiges :

Le chinchilla Beige est apparu grâce à l’obstination de M Tower en 1960. Ce chinchilla existe en version hétérozygote et homozygote.

Le Beige Hétéro aura la fourrure crème, le ventre blanc, les yeux rubis et les oreilles roses avec bien souvent des tâches. Le Beige Hétéro, présente une seule fois le gène beige et aura pour code génétique Pw/pw – pw/pw

Le Beige Homo, lui a une fourrure crème également mais plus claire, un ventre blanc, des oreilles roses et des yeux couleurs rosés. Le Beige Homo est un chinchilla qui cumulera deux fois le gène beige, son code génétique sera Pw/pw- Pw/pw

Le Black Velvet ou Gunning Black

Cette mutation dominante est apparue dans l’élevage de M. Gunning en 1961.

Sa fourrure est noire, ainsi que ses yeux et ses oreilles sont grises. Il possède une bande ventrale blanche tout comme le standard.

Un chinchilla possédant le gène velvet aura pour particularité de présenter des virgules noires sur les pattes avant. Le gène velvet est létal, ce qui signifie qu’à l’état homozygote celui-ci est non viable tout comme pour le white. Il est donc très important de ne jamais accoupler deux chinchillas velvet ensemble et de connaître parfaitement les ascendants.

Sur le White, le gène velvet est facilement dissimulé ce qui amplifie l’importance de bien connaître la lignée de son animal.

Son code génétique est : Bl/pw – pw/pw

 

Le Brown Velvet

Le Brown Velvet est semblable au Black Velvet sauf que sa robe ne sera pas noire mais marron. C’est en fait l’accumulation du gène Black Velvet et du gène Beige. La présence du gène beige signifie que cette mutation existe en version hétérozygote et homozygote.

Un Brown Velvet Hétéro sera appelé Brown Velvet et aura pour code génétique : Bl/Pw – pw/pw

 

Un Brown Velvet Homo sera appelé plus simplement Beige Velvet et aura pour code génétique : Bl/Pw – Pw/pw

 

Le gène Velvet, tout comme le White, est co-dominant et peut donc s’exprimer avec tout autre gène. Pour cette raison, nous pouvons trouver, du White Velvet, Ebony Velvet, Tan Velvet, Violet Velvet, Saphir Velvet, Deutsch Violet Velvet, ….

Je tiens a rappeler une nouvelle fois qu’il ne faut JAMAIS accoupler deux chinchillas ayant le gène velvet.

L’Ebony

L’Ebony est une mutation qui serait apparue dans l’élevage de M Otta Munn au Texas. C’est une mutation assez complexe qui est dite cumulative et co-dominante. Le terme cumulative signifie que plus il y aura d’Ebony dans la ligné plus la robe sera foncée mais cette théorie ne se vérifie pas toujours, bien au contraire.

L’Ebony s’étend de la nuance light à extra dark. L’Ebony aura les oreilles et les yeux noirs.

Le light a une fourrure identique à celle du standard sauf que son ventre est de la même couleur que le dos et non blanc comme le standard.

Le médium aura une fourrure légèrement plus foncé que le light et aura le ventre de couleur identique à son dos.

Le dark sera presque totalement noir mais des poils grisonnants seront présent dans sa fourrure, de plus son ventre sera un peu plus clair que son dos.

L’extra dark, lui sera uniformément noir, sans aucun poil gris, son ventre et son dos seront de couleur similaire.

Ceci n’étant pas suffisant, il semblerait que l’Ebony existe en version Homo et Hétéro. Un Ebony Homo aura 100% de petits ayant le gène Ebony tandis qu’un Ebony Hétéro ne donnera son gène Ebony qu’à 50% de sa progéniture. La seule façon de vraiment savoir si un Ebony est Homo ou Hétéro est la reproduction.

L’Ebony Homo aura pour code génétique E/pw – E/pw
L’Ebony Hétéro aura pour code génétique E/pw – pw/pw

Le Tan ou Pastel

C’est une mutation qui cumule le gène Ebony et le gène Beige (donc existe en Homozygote et Hétérozygote).

Le Tan Hétéro à une palette qui s’étend du light à l’extra dark (plus communément nommé Chocolat). Il aura une fourrure marron plus ou moins intense en fonction de l’intensité d’Ebony (notion de light, medium, dark extra dark), ses oreilles seront roses souvent tâchés et ses yeux rubis.
Son code génétique sera Pw/pw – E/pw

   
—-medium —————-dark ————————-extra dark

Le Tan Homo est comme l’Hétéro et à donc une palette qui s’étend de light à l’extra dark. Sa fourrure sera ne sera pas marron mais crème rosée, ses oreilles seront roses et ses yeux rosés. Son code génétique est Pw/pw – E/Pw

   
——medium ——————-dark ————————-extra dark

Le Blue Slate

Il s’agit d’une mutation récessive très méconnue. Elle est apparue dans l’élevage de Mr Lutz dans les années 60 en Allemagne. Cette mutation est très rare car du fait de se rareté la fourrure des Blue Slate ne fut pas utilisé sur le marché de la fourrure.

C’est un chinchilla qui a un masque noir, avec le contour des yeux plus clair, limite blanc. Il possède une bande dorsale bleue noire qui s’éclaircit en allant vers la queue de l’animal. Son ventre est blanc et ses flancs son gris. Il a des oreilles grises et des yeux noirs.
Son code génétique est dvdv xx

Le Violet

Le Violet est également connu sous l’appellation Afro Violet ou Violet Sullivan. Cette mutation est apparue en Afrique du Sud avant d’être importée et développée par Lloyd Sullivan aux Etats-Unis dans les années 70. Il s’agit d’une mutation récessive ce qui signifie qu’il faut que ce gène soit à l’état homozygote pour s’exprimer sur la fourrure. Un chinchilla ayant le gène Violet à l’état hétérozygote sera considéré comme porteur violet (souvent nommé violet carrier) car la couleur ne transparaitra pas sur sa fourrure (il en sera de même pour toutes les mutations dites récessive).

Le Violet à une robe gris bleuté, des oreilles grises et des yeux noirs. Son ventre est blanc.

Le Violet peut s’associer avec toutes les autres mutations. Nous parlerons ainsi de Violet Ebony, Beige Violet, Violet Velvet, White Violet, …

Le code génétique du Violet est a/pw – a/pw

   
Violet –medium ebony violet– Ebony violet extra dark

Le Saphir

Le saphir est une mutation récessive tout comme le Violet qui serait apparue en 1963. Celle-ci aurait été ensuite développé par un éleveur américain Mr. Merle Larsen.

Ce chinchilla présente une fourrure grise comme le standard sauf que celle-ci tire vers le bleu. Un saphir à donc une bande ventrale blanche, des yeux noirs et des oreilles bleutés sur le bord.

Il est possible de le trouver associer avec d’autres mutations tout comme le Violet (Beige Saphir, White Saphir, Ebony Saphir,…). Cette mutation étant très instale il est indispensable de choisir des reproducteurs de qualité exceptionnelle.

Son code génétique sera ss/pw – ss/pw

   
Saphir – Saphir ebony velvet – white saphir

Le Deutsch Violet

Le Deutsch Violet peut être confondu par des néophytes avec un Violet foncé. Cependant il s’agit bien d’une mutation totalement différente. Il s’agit d’une mutation récessive qui serait apparue à la fin des années 1970 dans l’élevage de Rolf Haupt en Allemagne. A cette époque la mutation n’a pas été considérée comme étant nouvelle mais comme étant identique au Violet. Au début des années 80, Mr Haupt est tombé malade est a été contraint de revendre son cheptel à une coopérative appelée MSZ. Voyant cette mutation, Herr Rehner s’est intéressé à la mutation et a alerté ses associés Friedhelm Schmall et M. Walter des possibilités commerciales qui s’offraient à eux. Schmall a donc croisé des Violet et des Deutsch Violet afin de prouver que cette mutation était totalement différente et c’est sans doute lui qui a donné le nom de Deutsch Violet à cette mutation. Heer Lehmann aurait ensuite racheté des chinchillas Deutsch Violet et aurait travaillé la mutation jusqu’à obtenir ce que nous connaissons maintenant.

Le Deutsch Violet a une fourrure violet foncée, des oreilles grises –violettes, des yeux noirs et une bande ventrale blanche.

Pour le moment nous ne trouvons le Deutsch Violet et le Deutsch Violet Velvet du fait de sa récente découverte. Tout comme pour le Saphir, cette mutation étant encore très instable, il est importantde choisir des reproducteurs de qualité irréprochable.

Son code génétique sera dv dv xx

   

Le Lowe

C’est une mutation récessive très récente car apparue en 2002 dans deux élevages, celui de Bob Lowe et celui de Jack Humphrey qui se situent tous les deux en Colombie-Britannique.

Les petits naissent de couleur crème et s’éclaircissent en grandissant et deviennent couleur champagne clair à l’âge adulte, ils ont des oreilles roses et des yeux rouges et peut être facilement confondu avec le Goldbaar.

En 2008, l’élevage Alderbrook chinchillas a racheté le cheptel de Bob Lowe pour travailler et consolider cette mutation. A ce jour, tous les chinchillas Lowe présentaient en concours ont rencontrés un vif succès au Canada.

   

Le Beige Wellman

Il est apparu en 1954 chez l’éleveur américain Otto Wellman. C’est un chinchilla que l’on connait plus sous le nom de Champagne.

La fourrure est beige claire presque sembla eu Beige Homozygote, les oreilles sont roses et les yeux noires, ce qui le différencie du beige classique. Il possède une bande ventrale blanche.

Ce chinchilla est très rare, il s’agit d’une mutation récessive.

Le Goldbaar

C’est une mutation récessive encore plus rare que le Beige Wellman qui est apparue en 1996 chez l’éleveur June Baar’s.

Ce chinchilla a une fourrure doré sur le dos et les flancs, ses yeux sont de couleurs rubis et ses oreilles roses.

Il existe très peu de représentant de cette mutation.

Le Beige Sullivan

Cette mutation est apparue en 1960 dans le même élevage que le Violet (Lloyd Sullivan). Le Beige Sullivan est une mutation récessive très rare.

Il ressemble en tout point au Beige Hétéro seulement ses yeux sont rosés et ses oreilles sont roses sans tâches.

Le Beige Rzewski

Très peu d’information circule sur cette mutation qui serait apparue en 1958 en Pologne. Il ressemblerait fortement au Beige Wellman et personne n’est capable de dire s’il s’agit de la même mutation. Il semblerait d’ailleurs que cette mutation ait disparue.

Le Blue Diamond

Le Blue Diamond est surement la mutation ayant l’histoire la plus complexe. Cette mutation aurait vu au départ le jour en Angleterre dans l’élevage d’Ivan Ongley en 2001. Faisant face à une maladie qui décimée son élevage il décida d’amener cette lignée spéciale chez son ami éleveur Bert Bouwens en Hollande. Bouwens soutient que cette mutation serait un mélange de Saphir, Violet, Deutsch Violet et Beige récessif. Cependant certains éleveurs ce sont penchés dessus et il s’avérerait que cette mutation soit un mélange de Saphir et Violet.

Ce chinchilla présente une fourrure bleu diamant d’où son nom, ses oreilles sont grises, ses yeux noirs et a une bande ventrale blanche.

Cette mutation est vraiment à prendre avec des pincettes du fait du faible recul que nous avons sur le Saphir qui est une mutation encore très instable. Beaucoup considère que le Blue Diamond n’est pas forcément une bonne idée étant donné l’accumulation de gènes récessifs. Aujourd’hui beaucoup tente de développer cette mutation car elle est rare et se vend donc cher. Pour le moment la plupart des Blue Diamond ne sont pas de morphologie et de gabarit de qualité.

 

L’Angora ou Royal Persian Angora

Il s’agit d’une mutation récessive qui a été aperçue pour la première fois en 1960 au Texas. Elle a été observée et décrite par deux docteurs, Caraway et Lauridsen. A l’époque les éleveurs pour la fourrure ne furent pas vraiment convaincus par cette mutation car la fourrure est deux fois plus longues (7 cm pour un Angora contre 3 cm pour un chinchilla normal) que celui d’un chinchilla normal.

Le Dr Lauridsen a ensuite pu observer un autre spécimen présentant les mêmes caractéristiques chez un éleveur au Canada. Ce dernier comme ses prédécesseurs Texans, a travaillé sur l’amélioration de la qualité de cette mutation. En 1966, Roy Wilson a commencé à travailler cette mutation lui aussi, le Dr Laurisden a pu remarquer que chez cette éleveur la qualité au niveau de la clarté de la fourrure était meilleure. Par la suite, Doyle Briscoe devint propriétaire de la moitié du cheptel Angora de Roy Wilson. Nous devons aujourd’hui cette mutation au travaille de passionné qui ont envers et contre tout gardés les gènes. En 1997, Pamela Biggers et Tamara Tuckers ont racheté le cheptel de Mr Briscoe. Après 8 ans de travail, les deux éleveuses Texanes ont commencés à commercialisé cette mutation.

Aujourd’hui nous pouvons trouver des Angoras dans des mutations Beige Hétéro, Black Velvet, Ebony et White.

   

Merci à Rosalie (Skiwy et Chincholla) et à Christine (Chris-Chinchilla) pour les photos !
Article par Ton (www.rongeursandco.fr)

Les commentaires sont clos.