Génétique simplifiée du chinchilla

La génétique simplifiée du chinchilla

Dans cette partie, je vais tenter de vous faire comprendre comment fonctionne la transmission des gènes chez le chinchilla. Il est important de connaître les termes génétiques avant de se lancer dans la reproduction. Il est également très important de connaître les antécédents génétiques de nos chers compagnons pour éviter certaines erreurs. Je terminerai enfin par dire que tous les chinchillas ne doivent pas être mis en reproduction, en effet certains n’ont pas la morphologie ou bien la fourrure d’assez bonne qualité. Cela n’empêche en aucun cas le fait qu’ils soient de parfaits chinchillas de compagnie.

LES TERMES

Un humain a 46 gènes et le chinchilla 32. Chaque gène est composé de 2 allèles.
-ALLÈLE 1
GÈNE:
-ALLÈLE 2

Le chinchilla a 2 gènes qui déterminent sa couleur, donc 4 allèles.

On appelle GÉNOTYPE le code de couleur d’une mutation, par exemple ‘Wl’ qui représente un chinchilla White Mosaïc . Le PHÉNOTYPE est l’apparence visible du chinchilla (White Mosaïc), cela signifie donc que l’on voit le phénotype sur la couleur du chinchilla. Pour simplifier, le phénotype est l’apparence (couleur) qu’a le chinchilla. Ces 2 termes font donc référence à la couleur du chinchilla, mais le génotype parle de ce qui est invisible, le code, et le phénotype, de ce qui est possible de voir sur sa fourrure.

Par exemple le génotype du White Mosaïc est Wl/pw – pw/pw, sont phénotype sera donc un chinchilla blanc avec quelques poil gris et des oreilles grises.

Prenons notre chinchilla White Mosaïc  qui n’est porteur d’aucune autre mutation et regardons son génotype. Le Wl représente le White Mosaïc et le pw le gris Standard.

Il y a donc 2 gènes: donc 4 allèles:

Allèle 1       Allèle 2
Gène 1:     Wl              pw
Gène 2:     pw              pw

Le White Mosaïc est un gène DOMINANT, ce qui veut dire qu’il transparaîtra sur le phénotype, l’apparence visible du chinchilla.  Le ‘pw’ représente le gène Gris standard. Il est RÉCESSIF, ce qui veut dire qu’on ne le verra pas sur la couleur du chinchilla, car il est masqué par le gène dominant du White Mosaïc. On appelle un gène dominant s’il domine sur le Gris standard, ce qui est le cas entre autre du Black Velvet, Beige et White.

Pour être visibles sur la fourrure, les gênes récessifs tel que le Violet, doivent être sous la forme HOMOZYGOTE.   Il faut donc que les 2 allèles du gène soient Violet pour qu’on puisse voir le Violet sur la fourrure du chinchilla. Un chinchilla Violet aurait comme génotype :
Gène 1:  v v           (le v est minuscule car c’est une mutation RÉCESSIVE)

Gène 2: pw pw

Avec 2 allèles Violet, ce gène récessif a donc la force de transparaître sur la fourrure, il est donc plus ‘fort’ que le gène standard. Notre White Mosaïc plus haut est HÉTÉROZYGOTE, c’est-à-dire qu’il n’y a qu’une seule allèle White Mosaïc et qu’il est assez fort pour paraitre sur la fourrure.

Si un chinchilla a un seule allèle Violet, on dira qu’il est PORTEUR Violet (carrier en anglais). Prenons l’exemple d’un Gris standard porteur Violet :

Gène 1:    pw pw
Gène 2:    v    pw

Le code du violet est v.  La mutation violet est RÉCESSIVE.

Comme nous disions, le Violet doit absolument être sous la forme homozygote (2 allèles Violet) pour avoir une incidence sur la fourrure. Ici, il ne l’est pas, donc le phénotype (la fourrure) n’est pas touché. Le chinchilla aura donc l’apparence d’un Gris standard tout en portant le gène Violet qu’il pourrait passer à ses bébés.

LE MODE DE TRANSMISSION

Allons à la prochaine étape maintenant.   Vous avez un mâle et une femelle, de quoi les bébés auront l’air? Chaque parent passera un gène, donc 2 allèles au petit. Là où se pose la difficulté, c’est que les mutations récessives et dominantes ont des modes de transmission différents. Avec un calcul rapide, on peut arriver à plusieurs combinaisons possibles à divers pourcentage.

1- LES MUTATIONS DOMINANTES passeront leur gène de couleur à 50%, donc une chance sur 2.

Prenons un couple simple pour commencer:

Papa Standard:                            pw  pw / pw pw
Maman White Mosaïc                Wl pw   / pw pw

À 50% des chances nous aurons donc un bébé White Mosaïc (Wl pw / pw pw) car maman aura passé son gène mutant et papa son gène Standard.

À 50% des chances, maman n’aura PAS passé son gène mutant et le bébé sera donc Standard: pwpw / pwpw.
2- LES MUTATIONS RÉCESSIVES qui sont homozygotes, donc 2 allèles (un gène complet) de couleur passent AUTOMATIQUEMENT un allèle.

Maman Violet:     v v / pw pw
Papa Standard:    pw pw / pw pw

Maman va donc absolument passer une allèle Violet.  Donc dans 100% des cas nous aurons un bébé qui aura un seul allèle de violet, il sera donc PORTEUR.

Bébé:   v pw / pw pw

Maman ne PEUT PAS passer ses 2 allèles Violet à son petit.

Si la maman avait été HÉTÉROZYGOTE Violet, donc qu’elle aurait été  seulement porteur violet: v pw / pw pw, les chances de passer son allèle porteur violet sont de 50%, comme les mutations dominantes, donc 2 choix:

papa Standard: pw pw / pw pw
maman Violet: v v / pw pw

À 50%:   v pw / pw pw       Bébé est porteur et hérite du gène de maman
À 50%:  pw pw / pw pw   Bébé est Standard qui n’hérite pas du gène Violet de maman

RÉCAPITULONS

Un seul allèle de couleur, qu’il soit récessif ou dominant, n’a que 50% des chances d’être passé.  Une mutation récessive contient 2 allèles de couleur, donc a 100% des chances d’en passer UN SEULEMENT

 COUPLES COMPLEXES

Vous aurez vite compris qu’il nous est impossible de cette manière d’avoir un chinchilla Violet ou Saphir si un seul parent porte la mutation.  Il nous faut donc travailler avec 2 parents ayant la mutation.Cependant il est important de rappeler que les mutations récessives sont encore faibles et qu’il faut donc impérativement associer un Violet (ou Saphir) avec un porteur de la même mutation.
Continuons avec le Saphir maintenant, qui est une mutation récessive (doit être homozygote pour transparaître sur la fourrure)

Papa Saphire:  s s / pw pw
maman porteur saphire:  s pw / pw pw

Donc à 100% des cas, papa donne un gène Saphire.  Tous les petits sont donc automatiquement porteurs.  Par contre, maman ne passe son gène qu’à 50%.   Nous aurons donc comme résultats possibles:

50% des cas:  bébé Saphire  s s / pw pw                     (car maman donne son gène aussi)
50% des cas:  bébé porteur uniquement  s pw / pw pw  (car maman ne donne PAS son gène)
Voici maintenant un dernier cas beaucoup plus complexe. 

Papa  Beige hétéro (Pw pw)                         Maman Gris standard (pw pw)
Porteur Violet (v pw)                                   Porteur Violet (v pw)

Nous avons donc la mutation Beige qui sera passée à 50%
Et le Violet qui sera passé à 50% des 2 côtés

Voyons donc les 6 possibilités de cette reproduction:

1- Papa passe son Beige et maman son gris, le petit est donc beige hétéro comme papa
Bébé Beige hétéro Pw pw / pw pw          12.5%

2- Papa passe son Beige et maman son Violet (12.5%)
OU
Papa passe son Beige (1 allèle) ET son Violet (2e allèle, au lieu du Standard) 12.5% et maman son Standard, le petit est donc beige, mais porte une allèle violet qui ne transparait pas sur la fourrure car le Violet est récessif
Bébé Beige hétéro porteur de violet Pw pw / v pw   25%

3- Papa passe son Violet 12.5%
OU
Maman passe sonViolet 12.5%
Bébé Standard porteur violet: v pw / pw pw  25%

4- Papa passe son Beige ET son Violet et maman passe son Violet, nous avons donc un bébé combinant 2 mutations qui aura une fourrure particulière
Bébé Beige Violet:  Pw pw / v v   12.5%

5- Papa passe son Violet uniquement et maman son Violet
Bébé Violet: v v / pw pw   12.5%

6- Papa passe seulement son gène Standard et maman également, car n’oublions pas qu’il est possible que les allèle de mutations ne passent pas, il y a toujours du standard
Bébé Standard: pw pw / pw pw  12.5%

Voici un modèle de tableau qui vous aidera à voir ce que vous obtiendrez en fonction des croisements.

 

Gamètes Femelle Standard
pw/pw pw/pw
Mâle White Mosaïc Wl/pw Wl/pw –pw/pw Wl/pw-pw/pw
pw/pw pw/pw –pw/pw pw/pw -pw/pw

Wl/pw -pw/pw = White Mosaïc
pw/pw – pw/pw = Standard
PW/pw – pw/pw = Beige Hétéro
PW/pw – PW-pw = Beige Homo
Bl/pw – pw/pw= Black Velvet
E/pw – pw/pw = Ebony
v/v – pw/pw = Violet
v/pw – pw/pw = Standard porteur Violet
s/s -pw/pw = Saphir
s/pw -pw/pw = Standard porteur Saphir

Vous avez maintenant la liste des codes génétiques de base.

Un autre exemple qui vous donnera un nouveau code :

 

Gamètes Femelle Ebony
E/pw pw/pw
Mâle
Beige Hétéro
PW/pw PW/pw –E/pw PW/pw-pw/pw
pw/pw E/pw –pw/pw pw/pw -pw/pw

Dans ce cas nous obtenons 25% de E/pw-pw/pw donc Ebony, 25% de PW/pw-pw/pw donc Beige Hétéro, 25% de pw/pw-pw/pw donc Standard  et 25% de PW/pw-E/pw qui correspond au Tan (ou Pastel).

POUR CONCLURE

N’oubliez surtout pas que la multiplication des croisements de chinchillas de mutations dites complexes affaiblit la morphologie, le gabarit et la qualité du chinchilla. Il est donc conseillé de repasser impérativement par un chinchilla de mutation standard toutes les 2/3 générations pour consolider. Il est donc évident qu’une connaissance des ascendants de votre chinchilla est des plus importante.

Source : Anne Lise Michaud, Article par Tony Vaidie (http://www.rongeursandco.fr/)

 

Les commentaires sont clos.