Chien de prairie : animal de compagnie?

Comportement:

Les chiens de prairie adulte capturé dans la nature, sont en général difficiles à domestiquer. Le mieux est de prendre des animaux nés en captivité. Si vous n’arrivez pas à connaître leur origine, choisissez alors des jeunes animaux.

Les chiens de prairie sont des animaux très sociaux qui demandent beaucoup d’attention.

Si vous tenez un seul animal, il est important qu’il soit régulièrement cajolé et que vous lui prêtiez beaucoup d’attention, vous recevrez alors beaucoup d’amour et d’amitié en retour.

Photo de Carine et Dirk 

Retenez cependant qu’au moment de la reproduction (novembre à mars) les animaux peuvent devenir agressifs. Cela est surtout le cas chez les mâles. Leur comportement change alors tout à fait: claquement de dents, queue relevée,…sont des signes de grande agressivité.

Une fois la période de rut passée, le chien de prairie retrouve son caractère doux et calme.

Cette forme d’agression n’est pas corrigible, n’essayez donc pas.

Un moyen de prévenir cette agressivité est de le castrer, il est préférable de faire cette opération dans leur première année de vie. Si vous désirez quand même reproduire avec ces animaux, retenez alors bien qu’à cette période ils sont très agressifs et que leur morsure est très douloureuse.

Laissez les autant que possible tranquilles à ce moment-là.

Punir ou corriger un chien de prairie ne sert à rien, bien au contraire: vous risquez encore d’aggraver la situation. L’animal va se méfier de vous et deviendra plus farouche.

Les chiens de prairie doivent pouvoir ronger, sinon ils auront des problèmes de trop grand accroissement de dents (dents d’éléphant) Des morceaux de bois dur pour ronger est une bonne solution.

Ne laissez jamais ces animaux sans surveillance en liberté dans une chambre, vos meubles seront saccagés en peu de temps. Ce n’est pas croyable non plus quel magnétisme un fil électrique à sur un rongeur, avec les suites qu’on connaît…

S’ils font quelque chose d’interdit, essayez de les distraire en frappant des mains ou en criant quelque chose. En mettant immédiatement quelque chose à sa disposition qu’il peut ronger, il sera peut-être plus stimulé par la suite à grignoter les matériaux qu’il peut ronger.

Logement:

En principe, un clapier à lapin est suffisant pour un chien de prairie.

Faites en sorte qu’il aie plusieurs possibilités de nidification. Donnez-lui assez de matériel pour faire un nid et du matériel à ronger. Prévoyez uns grosse couche de litière, afin qu’il puisse creuser et fouiller à volonté. N’oubliez pas que à part le matériel à ronger, le reste doit être «non-rongeable»

Naturellement, une grande cage dehors, où ils savent creuser des tunnels et construire des nids, se rapproche le plus de leur manière de vivre dans la nature.

Soins spéciaux:

Manipuler un chien de prairie:

Passez une main autour de sa poitrine et soutenez de l’autre main l’arrière-main si le chien de prairie est assez lourd.

S’il vous griffe lorsque vous le prenez, coupez de préférence ses ongles.

Contrôlez les dents:

Cette operation ne peut se faire qui si l’animal à pleine confiance en vous. Soulevez doucement les lèvres et vérifiez la longueur des incisives.

Photo de  Kricha Jans

Note: Le chien de prairie est considéré par les indiens comme le créateur de la terre et de l’être humain.

                                                                                           Hubert De Keyzer
Ancien article Rodent ASBL

Les commentaires sont clos.