Présentation du chien de prairie

Le chien de prairie ou cynomys social

Jerry de Carine Cattelion

Les chiens de prairie sont des rongeurs qui appartiennent à la famille des Sciuridés (écureuils) et vivent principalement à l’ouest de Amérique. Ils sont, en ce qui concerne leur apparence, entre les marmottes et les écureuils terrestres, ils appartiennent au genre Cynomys du Grec kynos (chien) et myos (souris).Malgré son nom, le chien de prairie ne ressemble en rien à un chien, tout au plus leurs cris font penser à un aboiement.Il existe cinq sortes de chiens de prairie:Le chien de prairie de l’Utah et le chien de prairie Mexicain sont des espèces protégées. Les trois autres espèces sont le chien de prairie de Gunnison, le chien de prairie à queue blanche et le chien de prairie à queue noire. Ces diverses sortes peuvent également être appellées Cynomys.

Nom français: Nom Latin:
Chien de prairie de l’Utah Cynomys parvidens
Chien de prairie Mexicain Cynomys mexicanus
Cynomys de Gunnison Cynomys gunnisoni
Cynomys à queue blanche Cynomys leucurus
Cynomys social ou à queue noire Cynomys ludovicianus

On parlera ici du chien de prairie à queue noire ou Cynomys social.Le Cynomys social est un des rares écureuils qui se trouvent sur la liste positive. Ils sont vendus en début d’année dans les magasins d’animaux et marchés publics et comme il s’agit souvent de très jeunes animaux qui conquièrent bien des cœurs, il me semble intéressant de faire plus ample connaissance avec ce charmant écureuil.

Description:

Queue et pattes courtes; un dos marron foncé, un ventre blanc ou jaune très clair, pointe de la queue noire, la femelle à 8 mamelles.

Grandeur: En moyenne 38 cm, desquels 8,5 cm de queue.

Poids:: 900 – 1400 grammes.

Avant l’acquisition d’un chien de prairie, lisez d’abord les avantages et les désavantages

  • Les chiens de prairie sont des animaux très gentils et aiment qu’on leur prête beaucoup d’attention. Avez-vous assez de temps à leur consacrer? La plupart des chiens de prairie ne sont réveillés que quand il fait jour dehors. Ils sont donc des couche-tôt.
  • Les chiens de prairie sont des rongeurs de nature. Ils doivent chaque jour ronger afin d’entretenir leur dentition. Leurs dents grandissent sans cesse. Un chien de prairie en liberté dans la maison peut endommager vos meubles. Ne laisser donc jamais votre chien de prairie sans surveillance en liberté.
  • Les cynomys peuvent devenir agressifs pendant l’hiver. Ce n’est pas personnel, les animaux ne peuvent rien y faire: leurs hormones leur jouent des tours. (période de rut!)
  • Les chiens de prairie sont des animaux adorables. Ils aiment être dorlotés. Ils aiment dormir dans vos bras. Enfin, ils aiment que vous leur consacriez toute votre attention.

Jerry dans les bras de Stephanie photo de Carine Cattelion

Les chiens de prairie sont faciles d’entretien. Pour les maintenir en bonne santé, il est nécessaire de leur donner les mêmes aliments que ceux qu’ils mangent en liberté. Des chiens de prairie sont déjà morts d’une mauvaise alimentation. De la nourriture trop grasse peut mener à des problèmes cardiaques et respiratoires. En liberté, on ne rencontre pas non plus un chien de prairie dans un champs plein de graines ou dans une fabrique de biscuits. Dans la nature, ils ont une alimentation riche en fibres et pauvre en graisse. Ci-après une diète composée par un vétérinaire d’Amérique qui possède aussi des chiens de prairie et par des personnes travaillant beaucoup avec eux.

  • De l’herbe fraîche encore avec la racine, faites attention de ne jamais donner de l’herbe pulvérisée d’insecticide.
  • Du foin
  • Des légumes, mais n’exagérez pas: trop de légumes peuvent engendrer de la diarrhée.
  • Des graines, des biscuits pour animaux et autres snacks pour animaux peuvent être donnés de temps en temps mais pas de trop, vous pouvez les leur donner par exemple comme récompense pour un bon comportement.Pensez aussi, si l’alimentation est trop sèche de toujours mettre de l’eau à leur disposition.

Lors du choix d’une cage, faites attention au fait qu’un chien de prairie doit savoir s’y tenir debout

.La plupart des chiens de prairie vous souhaiteront la bienvenue quand vous rentrez à la maison. Cet acte va de pair avec la position debout.Un chien de prairie à besoin chaque jour d’exercices.

Ne laissez jamais votre chien de prairie libre seul dans une chambre. Il est préférable d’adapter la chambre lorsque vous lâchez votre chien de prairie.Faites en telle sorte que les câbles électriques soient cachés et les portes etc. protégées, se sont, ne l’oubliez pas, des rongeurs.

Cage de Vicky Willems

Dans le choix des jouets, il est possible d’être très créatif et d’employer des objets bon marché. Il est possible par exemple de nouer à la cage des vieux vêtements. Ils aiment jouer avec des boîtes en carton. Faites en sorte qu’ils aient toujours une pierre à ronger ou un morceau de bois.

Pour dormir, donnez-leur du foin ou des vieux vêtements, mais faites attention que les vêtements employés ne peluchent pas.Les chiens de prairie n’ont pas de contrôle sur leurs narines quand ils dorment et des peluches qui seraient inhalées pourraient leur causer des problèmes respiratoires.

Les mâles sont souvent plus câlins que les femelles. La plupart des mâles aiment être dorlotés. Les femelles aiment aussi être dorlotées mais moins que les mâles. Les femelles sont plus actives, aime construire des nids, etc.

Attention les deux sexes peuvent montrer de l’agressivité entre octobre et mars. Ceci est dû aux hormones. La castration ou la stérilisation peuvent y remédier (à ne pas pratiquer pendant les mois d’octobre à mars!)

Le bienheureux  Babbel de Carine Cattelion

Pensez bien avant l’acquisition de ce charmant animal. J’ai déjà eu des coups de téléphone de personnes qui regrettaient d’avoir acheté un chien de prairie, simplement parce qu’ils ne savaient pas comment ils devaient s’occuper d’eux.

Vicky  de www.prairiehond.be
Ancien article Rodent ASBL

Les commentaires sont clos.