Habitat

La Cage

Le cobaye a besoin d’espace pour se dépenser et s’occuper pendant votre absence. Au minimum, sa cage doit mesurer 1m à 1m40 de longueur (« cages à lapin »).

Les cages à barreaux qui présentent une ouverture frontale sont les plus indiquées car permettent d’avoir un contact permanent avec votre animal et de ne pas l’aborder par le dessus, mais également d’accrocher accessoires et jeux.
Les cages en plexiglas, terrariums et aquariums isolent trop votre cobaye, en plus d’être insuffisamment ventilés, tandis que les clapiers, en bois, sont plutôt indiqués pendant la période estivale car difficiles à entretenir.

Il est également tout à fait possible de bricoler votre propre « meuble à chons » avec des matériaux judicieusement choisis tout en respectant les dimensions idéales et les règles de sécurité.

La Litière

Etalée au fond de la cage, la litière de cellulose se présente comme la meilleure alternative aux copeaux de bois de résineux, toxiques, à la fois vis-à-vis de ses propriétés absorbantes que l’absence de poussières irritant les voies respiratoires.

Peuvent également être utilisées les litières de chanvre ou de lin et une couche de papier journal (attention à l’encre, toxique) en fond de cage. La paille est déconseillée car trop poussiéreuse, peu absorbante et susceptible de blesser les yeux ou la bouche puisque trop rigide et vulnérante.

Le renouvellement de la litière est à effectuer 2 à 3 fois par semaine.

A noter que le foin est une nourriture et non une litière.

Laisser un commentaire