Santé

Sa santé en bref

Les chinchillas, comme tous les rongeurs, sont sensibles aux problèmes d’alimentation, et peuvent avoir des problèmes de transit (diarrhée, constipation) dont il faut s’occuper sans attendre, avec l’aide du vétérinaire.

De plus, le chinchilla est très sensible à la chaleur ; lorsque les températures dépassent les 26°C, il peut vite faire un coup de chaleur. Sa température doit être régulée en urgence sans quoi il peut en mourir. Une attention particulière doit être portée à la climatisation de la pièce.

Un chinchilla peut déclencher ce que l’on peut comparer à une dépression ; il se met alors à mâcher sa fourrure en arrachant des poils (les siens ou ceux de son copain de cage). Il est important de réagir rapidement, avant que le tic ne s’installe, sans quoi il le conservera toute sa vie.

Les problèmes de peau (mycoses, démodécies,…) sont assez fréquents chez les chinchillas, qui peuvent être plus ou moins graves, mais se soignent en général assez bien avec un traitement adapté.

A savoir que la constitution du poil du chinchilla limite les infestations de poux et puces, qui ont alors quelques difficultés pour s’y accrocher.

Enfin, comme tous les rongeurs, ils peuvent être sujets aux malocclusions dentaires : une dent mal usée qui pousse et blesse l’animal, l’empêchant également de manger. Une visite au vétérinaire s’impose en urgence vu la douleur occasionnée et les risques encourus.

A lire sur la santé du chinchilla :

Laisser un commentaire