Santé

En bref

Les octodons ne se vaccinent pas, mais peuvent être sensibles à diverses pathologies de par leur taux de consanguinité élevé.

Un excès de glucides peut déboucher sur le déclenchement d’un diabète – maladie à laquelle l’octodon est naturellement prédisposé – tandis qu’un apport insuffisant en foin peut provoquer une malocclusion dentaire.En effet, les molaires des octodons poussent continuellement comme chez le chinchilla ou le cobaye.

La cataracte (opacification du cristallin) s’observe souvent chez l’octodon, signe d’un diabète à venir. Liée ou non au diabète, la cécité ne le gène nullement.

Le dégu peut pratiquer l’autotomie, ce qui signifie la perte volontaire d’un membre non vital, qui est ici sa queue. En cas de choc ou de morsure, il est important de désinfecter la plaie et de la faire contrôler chez votre vétérinaire.

A lire sur la santé de l’octodon:

Laisser un commentaire